Author: tdomf_d7bde
• Jeudi, février 05th, 2015

La bibliothèque de la Dante possède plusieurs ouvrages de cet auteur, que j ’ai découvert en lisant en italien Bar Sport, recueil de petites chroniques hilarantes décrivant les habitués d’un Bar genre Café du Commerce. Idéal pour commencer à lire en italien.

Sur le conseil d’Anna, j’ai lu ensuite Pantera, son œuvre la plus récente, un court roman dont le narrateur est un jeune adolescent qui travaille dans une salle de billard et qui tombe follement amoureux de la jeune femme mystérieuse qui vient affronter les champions très macho du club. Petit livre très joliment illustré, qui comporte une deuxième histoire courte tout aussi intéressante, très bien écrit, émouvant.

Ces deux livres en Italien sont à la Bibliothèque de la Dante et sont assez faciles à lire.

Vous trouverez aussi à la bibliothèque le roman Margherita Dolcevita, écrit en 2008, en version française (traduction de Marguerite Pozzoli). Margherita, jeune ado à l’esprit critique ravageur, vit avec sa famille un peu déjantée dans une banlieue « ni ville, ni campagne ». Elle rêve, écrit des poèmes, se balade dans un terrain vague où rôde le fantôme d’une Fille de Poussière … jusqu’à ce qu’une famille bizarre fasse construire une espèce de cube à côté de chez elle et que toute sa famille soit littéralement phagocytée par ces nouveaux arrivants. L’humour qui prédomine dans la première partie du roman va bientôt tourner au vinaigre, au fur et à mesure que Margherita mène son enquête aidée de son petit frère surdoué et de son grand père un tantinet paranoïaque, et la fin est carrément digne d’un film fantastique. Mélange des genres décoiffant, beaucoup d’originalité dans le langage (bravo à la traductrice), style très intéressant, un bon roman pour aborder l’œuvre de cet écrivain.

Cet article a été déposé par Françoise Pasco.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.
Password: