Author: tdomf_d7bde
• Dimanche, janvier 18th, 2015

Trois histoires de juges :
Il giudice Surra, de Camilleri : le juge Surra descend de Turin pour reconstruire sur de nouvelles bases conformes à la nouvelle république italienne le tribunal de Montelusa, en Sicile, jusque là tenu par un juge « filoborbonico ». La tâche paraît insurmontable, mais le juge grâce à son intégrité, sa naïveté et aussi son intelligence, ne s’en sort pas si mal ! Nouvelle facile à lire, même les dialogues savoureux en dialecte sicilien !

La bambina, de Lucarelli : un polar noir au rythme enlevé dont l’héroïne est une toute jeune femme juge, en butte à une bande de tueurs dans une sombre histoire où sont impliqués des policiers corrompus. Également facile à lire.

Il triplo sogno del procuratore, de De Cataldo : la plus complexe des trois histoires, où un juge à pour idée fixe de confondre un élu corrompu qu’il connaît depuis l’enfance. La construction, mêlant rêve, rêve dans le rêve et réalité est un peu difficile à suivre (pour moi qui ne lis pas couramment l’italien) et la langue un peu moins aisée que dans les deux premières nouvelles.

Quatrième de couverture : « Camilleri, Lucarelli e De Cataldo indagano una figura umane al crocevia tra bene e male. Una storia d’Italia in tre tempi, tre racconti esemplari sul difficile mestiere di decidere secondo giustizia. »

Cet article a été déposé par Françoise Pasco.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.
Password: