ANDIAMO AL CINEMA

Ce mardi 30 novembre 2021, nous avons eu une belle soirée de cinéma…

Grazie a voi, merci à vous qui avez répondu à notre invitation et merci à notre invité, Olivier Père qui a si bien su nous parler du cinéma de Zurlini.

Avec Andiamo al cinema, nous nous retrouverons en janvier pour une saison pleine de découvertes.

En attendant, le 29 décembre, au Comoedia, et en sortie nationale, le nouveau film de Gabriele Muccino au titre prometteur « Gli anni più belli » (Nos plus belles années) : un air d’Italie sur mélodie du temps qui passe entre deux réveillons…. Ca fait envie.

E la canzone del film come una volta … per ballare e ricordare!

Une chanson à l’italienne comme un panettone de fête.

Vous dansez ?

https://www.youtube.com/watch?v=XiB3X1liJFk

____________________________________________________________________

APERITIVO LETTERARIO


Buon giorno e buona lettura

Après une belle rencontre à la médiathèque… « L’altro cabo del filo »…

D’abord merci à Françoise et Louise, nos « intervieweuses » de choc dont notre invité, Serge Quadruppani, a apprécié l’érudition et la passion pour le regretté Camilleri.

Merci à celles et ceux qui nous ont fait le plaisir de répondre à notre invitation.

Et puis l’envie de poursuivre ce moment par la lecture :

_______________________________________________________

ANDIAMO AL CINEMA

Le mardi 30 novembre 2021 à 20h30

au cinéma Comoedia à Sète


RAGAZZIA CON LA VALIGIA

revient à Sète pour une soirée en compagnie d’Olivier Père, directeur d’Arte cinéma France et critique de cinéma.

En 1960, Claudia Cardinale, 22 ans, débarque avec sa valise dans le cinéma de Valerio Zurlini.

L’image est celle d’un roman photo, le film témoigne du meilleur de la modernité d’un cinéma italien populaire et ambitieux.

Cette « Ragazza con la valigia » apporte à Zurlini, le plus malheureux des grands réalisateurs italiens, succès et reconnaissance.

Y débute, aux côtés de la Cardinale, l’adorable et juvénile Jacques Perrin : la fragile beauté de leur jeunesse enchante un drame hérité du néo-réalisme et très engagé sur le chemin d’une mélancolie existentielle qui sera le territoire de l’oeuvre de Zurlini.

Le 30 novembre, au Comoedia, La Fille à la Valise revient à Sète en bonne compagnie puisque Olivier Père a accepté avec générosité de venir partager avec nous cette soirée autour de ce qu’il nomme «un grand film triste ».

Le cinéma a une belle histoire dont témoigne, entre autres, ce film. Il n’est pas inutile de s’y replonger pour continuer à faire vivre un cinéma exigeant et respectueux de son public.

Puisque nous aimons le cinéma et nos amis retrouvons-nous nombreux pour cette belle soirée !

Arrivederci presto !